Comportement exploratoire chez le chiot

Le comportement exploratoire est le tout premier comportement mis en évidence dès la naissance.  Une fois la première bouffée d’air aspirée, le chiot part à la découverte de son monde extérieur, à cette âge son univers consiste principalement au ventre de sa mère et sa seule motivation est la recherche des mamelles. On peut facilement comprendre qu’à ce stade, le chiot présentant une inhibition du comportement exploratoire est rapidement voué à la mort.

Outre l’alimentation du nouveau-né, le comportement exploratoire à un rôle primordial dans le développement et la capacité d’apprentissage du chien.  Il permet au chien de se familiariser avec son milieu environnant, de recevoir de ce milieu des informations sensorielles et de mieux s’adapter aux modifications de celui-ci.

Le processus exploratoire est généralement composé de trois étapes :

  1. repérage d’un élément nouveau
  2. approche (généralement prudente faite des mouvements hésitants)
  3. prise de contact par flairage, mordillement, grattage, ….

Le meilleur moyen de développer ces capacités est d’offrir au chiot un milieu riche et diversifié cela dès son plus jeune âge (à partir de 5 à 8 semaines).  On voit ici l’importance du rôle de l’éleveur et du propriétaire dans un développement correct et une évolution équilibrée.  Bien sur le comportement exploratoire évolue avec le développement des capacités motrices et neurologiques et il faudra veiller à ce que tous les organes des sens soient activés.  On a pu mettre en évidence que des chiens parfaitement stimulés dès leur jeune âge avaient un comportement exploratoire aussi intense que celui des primates et une capacité d’apprentissage plus élevée que la moyenne.

Certains troubles du comportement (tels les stéréotypies-mouvements répétitifs) diminuent le comportement exploratoire du chien et permettre au chien d’accéder à un environnement plus riche en stimulations (nouveau jouet, nouveau parcours de promenade, …) permet souvent une nette amélioration de ces troubles.